Menu

CES 2016 - What’s next ?

Wahid n

Rédigé par Wahid Nejjari - Innovation - #Objets connectés #mobile #Google glassRédigé par Wahid Nejjari

PARTAGES

header2_art_ces.jpg

Le CES (Consumer Electronic Show) est le plus grand salon dédié à l’électronique grand public au monde. Les plus grandes entreprises innovantes ainsi que des start-up du monde entier, se regroupent pour vous présenter leurs dernières innovations, ou encore comment elles imaginent l’avenir avec des concepts très intéressants.

Un évènement ouvert à l’innovation
 

Le CES est reconnu pour abriter des produits surprenants, qui touchent à notre quotidien ou qui deviendront notre quotidien dans les jours voire les années à venir. Nous avons par exemple découvert au CES des machines à laver connectées  ou encore un réfrigérateur connecté disposant d’un écran de 21 pouces conçu par Samsung.

 

L’électroménager y trouve sa place, tout comme l’image, le son, les objets connectés ou encore la réalité virtuelle pour ne citer que les plus populaires.
 

Et d’autres petites start-up font leur nid, rayonnent pour proposer un service ou un produit totalement nouveau et impressionnant.


 

Smart Me Up

Entreprise française présente au CES, propose un algorithme d’analyse d’image capable d’identifier une personne, de connaitre son humeur, son sexe et estime son Age le tout en vidéo, en direct.

 

 


vTime – Réseau Social en réalité virtuelle

Les casques de réalité virtuelle générant une certaine fascination, des développeurs se sont lancés dans la création d’un réseau social permettant de retrouver une certaine réalité dans un monde crée de toute pièces. Une fois le casque porté, vous vous retrouverez transporté vers un autre monde  dans lequel vous verrez vos amis, connaissances et discuterez comme vous pourriez le faire dans la réalité.

 

 

Pour le reste ?


Lorsque la réalité devient virtuelle

Oculus annonce son casque de réalité virtuelle, le Rift, à un prix de vente de 599€. Oculus Rift est un casque de réalité virtuelle, très connu car dans un premier temps soutenu par crowdfounding puis racheté ensuite par Facebook.
 

Des alternatives à Oculus Rift existent, HTC, Samsung ou encore Razer développent leur propre casque. Google quant à lui propose pour une somme dérisoire, un cardboard. Une sorte de lunettes de réalité virtuelle en carton qui vous permet d’être transporté dans un monde virtuel, à condition d’y glisser votre smartphone, qui servira d’écran.
 


La réalité virtuelle fascine, mais la réalité augmentée n’a pas dit son dernier mot : la société Daqri, en partenariat avec Intel, a présenté lors du CES de Las Vegas, son propre casque de réalité augmentée

 

 

Daqri ne concurrence pas directement Hololens de Microsoft proposant un usage à la fois grand public et professionnel, qui est quant à lui encore en conception mais bel et bien fonctionnel et a surpris bien du monde.

 

 

Lorsque l’objet est connecté à vous

De nombreux acteurs apportent un service toujours plus pertinent, tout a commencé par le quantified self, ou vous portez un minuscule objet (cela peut être un bracelet ou alors un objet quelconque qui suivra ainsi votre activité physique.)

Puis on a conféré à ces objets des capacités toujours plus importantes, tel que mesurer la qualité de votre sommeil ou encore de traquer votre rythme cardiaque ou encore votre exposition au soleil.

Les objets connectés ne s’arrêtent pas à la mesure de vos propres performances ou à celle de votre voisin de pallier. Vous pouvez également connecter absolument n’importe quoi. Un pot de fleur, une brosse à dent et pourquoi pas votre porte d’entrée.

Mais de plus en plus nous désirons optimiser notre vie et minimiser notre consommation de ressources, soit pour réduire notre empreinte écologique, soit pour réaliser des économies. C’est ce que vous propose par exemple le thermostat Nest et son compagnon en option pour gagner en efficacité, le détecteur de fumée Nest Protect.

Nous verrons de plus en plus d’objets connectés avec votre vie, voter quotidien qui auront pour seul but de simplifier la relation entre un service distant et votre besoin ; comme par exemple The Switch de Netflix. Ou encore pour contrôler à distance une situation ; exemple le pot de fleur connecté de Parrot.


Toujours plus mobiles

Pas de Smartphones ni de tablettes, nous attendrons le Mobile World Congress pour en savoir plus à ce sujet.

Les voitures font leur apparition, la conduite assistée créer un certain intérêt auprès du grand public : « connectées Serais-je enfin un pilote autonome ? »

La conduite autonome d’un véhicule est fascinante, redoutable de précision mais encore perfectible. Elle se doit d’être la plus sûre possible pour garantir la sécurité de ses passagers ainsi que des autres conducteurs.

Au cours de l’année 2015 nous avons pu découvrir bons nombre de tests de grands constructeurs tels que Tesla, Audi ou encore Citroën pour ne citer que les plus connus. Des tests grandeur nature sur des axes routiers fréquentés par la population.

 

 

 

 

La mobilité est également interne, comment vous situer au sein d’un bâtiment lorsque celui-ci est immense ? Plusieurs startups françaises (Abeeway, BeSpoon, BlinkSight, Kalkin, Mapwize…) proposent des solutions de géolocalisation intérieure vous permettant de vous situer sur la carte du bâtiment et de vous guider vers votre destination.

 

La robotique au service de l’humain

Parrot a de nouveau bluffé l’audience en présentant son nouveau Drone, le Disco, laissant tomber les hélices pour utiliser des ailes. Une nouvelle dynamique dans le drone est lancée, celle du transport individuel avec un drone géant l’EHang 184, un quadricoptère qui peut embarquer jusqu’à deux personnes à bord, des produits réservés pour le moment à une élite.

Les robots sont de plus en plus mis en avant comme de véritables assistants de vie. Ils peinent encore à être acceptés dans les foyers car nécessitant un espace (le robot doit pouvoir se mouvoir) et n’est pas suffisamment « intelligent » pour être un véritable assistant à ce jour.

 

La télévision se transforme en ordinateur

La télévision, ce média fédérateur, vous transmettant un contenu riche. Vous pouvez y regarder vos émissions favorites ou y connecter toutes sortes de choses, tel que votre console de jeu ou encore votre lecteur Blu-ray. Mais elle est capable de faire bien plus.

Elle évolue pour se connecter à votre maison, à votre environnement et surtout taux services que vous aimez (App Voyages-SNCF.com, Netflix, Catch-Up TV…). Objectif des constructeurs, intégrer la Smart-TV dans la Smart Home pour faciliter le pilotage des objets connectés de la maison.


Autre point intéressant, les Smart TV ont du souci à se faire, les consoles de salon devenant de véritables centres multimédia offrant un contrôle total du potentiel de la console et des éléments qui sont connectées à elle. Prenons pour exemple Xbox One qui vous permet de piloter votre box TV par la voix, de même pour le son… sans oublier le contrôle gestuel. Vous pouvez également installer les applications les plus connues et jouer aux derniers jeux vidéo.


Qu’en est-il pour les personnes ne disposant pas d’une Smart TV ? Les constructeurs redoublent d’imagination pour vous connecter le plus facilement possible. Google, Microsoft, Apple… Vous proposent des solutions qui vous permettent de profiter de services connectés et de faire connecter votre tablette, smartphone ou ordinateur à votre téléviseur sans l’usage d’un câble.


Intel va plus loin en proposant un Compute Stick, un ordinateur de la taille d’une clé USB qui se connecte au port HDMI de votre téléviseur.

 

Pour résumer ce CES 2016 nous pouvons retenir 5 thématiques du salon :

     - La réalité virtuelle
     - Les drones et les robots
     - Capteurs et montres connectées
     - Téléviseurs toujours plus fins et connectés
     - L’automobile connectée et intelligente


Des technologies à surveiller et des comportements, des usages à anticiper et à imaginer...